Comment améliorer l'accès des PME à la commande publique ?


1 min lu
10 Jan

La commande publique est un grand réservoir d’opportunités et de ressources pour les entreprises. Chaque année c’est en termes de milliards qu’on évalue le secteur, en Europe. Cependant, les PME représentant plus de 90 % des entreprises ne parviennent à avoir accès qu’à environ 35 % de la commande disponible. Il est alors opportun de réfléchir sur comment mettre en place un système d’équité pour leur permettre de mieux réussir dans les marchés publics.

L’accès équitable à l’information en temps réel

Le premier facteur de succès dans les marchés publics est l’information utile. La digitalisation vient pallier au défaut d’accès à l’information des PME grâce à l’introduction d’une plateforme numérique. Cet outil permet aux entreprises, indépendamment de leurs tailles, d’avoir accès aux appels d’offre de l’Etat en temps réel.

Promouvoir les regroupements ponctuels d’entreprises pour soumissionner à un marché

A plusieurs égards, la philosophie d’individualisme ou de concurrence aveugle peut empêcher les PME d’avoir accès aux grosses commandes. La DEA a récemment fait savoir via son site que les achats publics jusqu’en 2021 feront un total de 14 milliards d’euros. Aujourd’hui, très peu de PME peuvent poser leurs candidatures individuellement à des marchés d’une valeur de 1 million d’euros. Or, lorsqu’elles se réunissent, elles peuvent ensemble le faire pour des marchés allant jusqu’à 5 millions d’euros ou plus. Il va falloir donc faire la promotion du regroupement.

Des mesures de discrimination positive

Il est clair que les TPE et PME n’ont pas toujours la capacité pour réagir aux appels d’offre. La discrimination positive consisterait à imposer des conditions pour lesquelles les entreprises locales seront plus aptes que les grandes sociétés. Le taux de main d’œuvre locale employée et la présence d’une branche de l’entreprise sur un certain périmètre géographique sont, par exemple, des critères de sélection qui pourraient améliorer l’accès des PME aux marchés publics.